Gouter et régaler les papilles avec les incontournables spécialités culinaires colombiennes

La Colombie regorge une multitude de connaissances en ce qui concerne la gastronomie. Elle est abondée de plats magnifiques qui débordent de saveur. La base des repas colombiens est le maïs, le cacao, le panela, la viande de bœuf, la truite, le haricot rouge, le café et les fruits tels que l’ananas et la goyave.

Les inévitables et irrésistibles plats salés colombiens à ne pas rater

Il existe plusieurs plats salés en Colombie. D’abord, il y a l’arepa. C’est un pain de maïs de couleur blanche ou jaune. Il peut être garni de viande, d’œuf, de fromage, de jambon ou de haricots. Celui-ci sert de gouter pour les enfants pendant les heures d’école, c’est une coutume Vénézuélienne. Il y a également l’ajiaco. C’est une soupe de pomme de terre, une sorte de ragoût. Généralement, elle contient des pommes de terre, du poulet, de tronçons d’épis de maïs, et du guasca. Ce dernier est une herbe aromatique avec un goût typique. Cette soupe est servie avec de l’avocat, de la crème épaisse et de la câpre. Puis, il y a la bandeja paisa. Il est préparé avec de la viande, du haricot rouge, et des bananes vertes. On le sert souvent avec du riz, des œufs, de l’avocat et de la banane frite à la poêle.

La douceur des douceurs sucrées colombienne qui fait fondre de bonheur

Les Colombiens sont doués en ce qui concerne les desserts. Il est impossible de résister à l’onctueuse Arequipe ou appeler aussi le dulce de leche. C’est un mélange de lait et de sucre, cuit à feu doux jusqu’à obtention de caramel. Sa texture ressemble à celle d’une pâte à tartiner. Du fait, elle se retrouve souvent sur des glaces dans de pains, ou de pâtisseries. Il y a également la torta negra colombiana, le fameux gâteau de Noël. Il est fait avec de fruits mélangés dans du rhum et de vin, de noix, d’amandes, de noisettes et d’épices. Si l’on veut visiter la Colombie à travers un dessert, ce gâteau peut se faire réaliser chez soi. Les ingrédients de ce merveilleux dessert sont faciles à trouver.

La boisson typiquement colombienne : l’arguadiente

Originaire de Colombie, l’arguadiente est considéré comme la boisson nationale de ce pays. En étant célèbre dans les régions, c’est l’une des boissons les plus bues dans les fêtes et les bars colombiens. Sa distillation est faite à partir de la fermentation de l’anis et de la canne à sucre. Cette liqueur a une forte teneur en alcool, généralement de 30%. En effet, il est capable de « faire tourner la tête » en quelques minutes. Du coup, c’est classique de la couper avec du soda ou du jus de fruit pour atténuer la dose. Fabriqué localement, il existe de nombreuses sortes d’arguadiente, qui se distingue de la région. La quantité d’anis et de sucre en fait la différence. Faire un voyage en colombie est le meilleur des décisions pour découvrir cette fameuse eau-de-vie. Si c’est juste pour une dégustation, il est mieux de le boire sec afin de bien sentir le goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − dix =