Comment se déroule la destruction d’une voiture ?

Les voitures hors d’usage doivent être remises à une casse agréée afin d’être détruites dans le total respect de la législation en vigueur. Ceux qui ne respectent pas cette législation s’exposent à de lourdes sanctions se traduisant par le paiement d’une amende de 75 000 € et d’une peine d’emprisonnement de deux ans. À noter également que seuls les démolisseurs agréés sont habilités à prendre en charge la destruction d’une voiture. Voici comment se déroule la destruction d’une voiture après enlèvement épave auto.

La destruction proprement dite

Après que les formalités de destruction ont été respectées, le démolisseur s’attèle de la destruction proprement dite. Le processus commence par l’élimination des fluides dangereux notamment les liquides de frein, de refroidissement, les huiles et bien d’autres encore. Ces fluides sont envoyés dans une usine spécifique qui s’occupe de les recycler ou de les détruire.

Une fois que tous les éléments jugés nocifs sont éliminés, le reste de la voiture est démoli puis envoyé dans un broyeur. Le broyat qui en sort se compose notamment de débris de métaux, de verre ou encore de caoutchouc. Ces éléments passent ensuite dans une machine qui assure leur triage. Ainsi, les métaux, le verre et les caoutchoucs sont classés dans différentes cuves.

Les matériaux récupérés après le triage sont ensuite confiés à des usines de recyclage où ils seront exploités à d’autres fins. Il faut noter que certains éléments présents dans la voiture sont réutilisés pour ne citer que les systèmes d’allumage, les équipements audio et bien d’autres encore.

Le recyclage

Le recyclage est la seconde étape de la destruction de voiture. Comme cité plus haut, les éléments récupérés sur les voitures détruites sont envoyés dans des usines de recyclage. Dans la majorité des cas, ce sont des constructeurs auto qui récupèrent ces éléments. Ainsi, ils sont utilisés pour la fabrication de nouvelles voitures. D’autres industries passent également commande des éléments issus de la destruction d’épaves de voiture.

Le recyclage entre dans le cadre de la protection de l’environnement. Étant donné que de nombreux éléments composant la voiture ne sont pas biodégradables, c’est le recyclage qui permet de les réutiliser afin qu’ils ne constituent pas un facteur de pollution.

Encore une fois, il faut s’adresser à un démolisseur agréé pour se dédouaner de toute responsabilité. De plus, la voiture sera en bonne main est sera détruite dans les règles de l’art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *